Si aujourd’hui la France est la première destination naturiste mondiale, c’est bien parce que 600 000 Français s’adonnent à ce mode de vie en harmonie avec la nature, et quelque onze millions de curieux seraient prêts à tenter l’expérience. Mais où ? Tour d’horizon des possibilités pour s’adonner au naturisme… en toute sécurité.

Rappel de la loi relative à la pratique naturiste

Tout d’abord il est important de noter que la loi française ne reconnait pas le droit à la nudité, qu’elle considère comme une exhibition sexuelle imposée, ce qui limite les activités naturistes aux centres dédiés à cet effet.

C’est l’article L222-32 du Code Pénal qui réglemente la nudité, et qui stipule que “l’exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende”. Cependant la circulaire d’application précise que “l’incrimination a été formulée de manière à écarter toute possibilité de poursuites à l’encontre de personnes se livrant au naturisme dans des lieux spécialement aménagés à cet effet”.  Autrement dit, dès lors que pouvez être aperçu le plus simple appareil hors lieu dédié, vous encourez une condamnation.

Les naturistes se défendent de cette loi qu’ils considèrent restrictive. Elle ne fait pas en effet le distinguo entre la volonté délibérée de s’exhiber dans le but de se faire voir par les autres et le fait de privilégier l’état originel du corps, sans chercher à attirer davantage le regard sur son sexe que sur son nez ou ses bras.

Bien que la France accueille plus de deux millions de naturiste étrangers, venus des quatre coins du globe pour séjourner dans les lieux naturistes les plus connus, ce sont les législations de certains pays voisins qui ont prévu cette distinction dans la loi. La Belgique, ou encore les Pays-Bas distinguent en effet explicitement nudité (ne pas cacher) et exhibitionnisme (forcer à voir), tandis qu’en France, l’ambiguïté demeure, même si dans la pratique la distinction entre la vraie exhibition sexuelle et le fait de vouloir se balader dans la nature sans vêtement peut être faite par un juge averti. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de réserver vos péripéties naturistes aux lieux prévus à cet effet.

En tenue d’Adam, oui, mais où?

Deux régions se distinguent par leurs infrastructures naturist-fiendly : l’Aquitaine et le Languedoc-Roussillon. Globalement, on choisira une plage ou un camping naturiste, des espaces ou hôtels mixtes (espace naturiste cohabitant avec un espace «textile») et les 155 clubs et centres de vacances naturistes éparpillés le long des deux façades maritimes mais aussi dans une moindre mesure à la campagne et à la montagne.

Le camping naturiste ou le village naturiste est le lieu royal pour la pratique naturiste. Dans ces centres, aucun problème à évoluer sans vêtements en toute liberté car ce sont des contextes clairement identifiés, où le naturisme est même parfois obligatoire. Au CHM Montalivet, sur la côte Aquitaine, vous pouvez faire vos courses, faire du sport, aller à la piscine ou bronzer dans le plus simple appareil. Il en est de même à EuroNat et Arnaoutchot ainsi que dans le reste des villages de vacances naturistes.

En ce qui concerne la plage, plusieurs villages de vacances se sont établis au bord de la mer, et offrent aux vacanciers des accès directs en plage naturiste. C’est le cas d’Arnaoutchot et du CHM, ainsi que du Centre Oltra, au Cap d’Agde (Hérault). Dès l’instant où la plage fait l’objet d’un arrêté municipal précisant qu’il s’agit bien d’un espace naturiste, vous pouvez tout enlever, sans craindre de « représailles ». La plage des Chevrets, perdue entre Saint-Malo et Cancale (Ille-et-Vilaine) ne fait pas l’objet d’un arrêté ministériel mais bénéficie de la tolérance généralisée des baigneurs et des autorités locales. La prudence reste cependant de mise.

Vivre nu, non pas pour s’exhiber, mais pour retrouver ce contact privilégié avec la nature, tout simplement et en toute liberté, sur une plage, dans un club, en famille ou entre amis, toujours dans la tolérance et le respect, de soi et d’autrui… Tel est le crédo des amoureux de ce lifestyle…